dimanche, septembre 25, 2005

On multiplie tout par deux?

SAP et ORACLE veulent tous les deux doubler de taille dans les 5 ans : il serait intéressant d’établir les scenarii de croissance externe de ces acteurs avec la dynamique annuelle de croissance organique complétant : messieurs les analystes à vos calculettes !
Qui récupérera la plus grosse marge brute du secteur des progiciels ?

Pour SAP cela passera par un enrichissement de son catalogue d’applications métiers spécifiques voire investir massivement sur le marché PME ; à moins d’un rachat du numéro un des Progiciels de gestion…

Avec son projet fusion, Oracle veut détrôner SAP du marché des applications d’entreprises mais de toute façon il fallait absolument présenter aux clients une plate forme complète et intégré afin d’éviter que le modèle économique d’Oracle ne s’essouffle

Invente ton le métier d’assembleurs de logiciels une nouvelle sorte de best of breed ?
Maintenance à vie des applications existantes des lignes people soft et autres JD Edwards (que va recouvrir précisément cela ?),projet fusion,les partenaires intégrateurs et revendeurs risquent de connaître des conflits de canaux de distribution .malgré le risque de devenir un conglomérat de logiciels , Oracle sera quand même gagnant avec les revenus de la maintenance même en phase de repli ou de saturation des investissements des grands comptes,avec même potentiellement des revenus croisés

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home