samedi, novembre 26, 2005

Une histoire, le Directoire


Oui je sais c’est pas le Kelbook (soon Julien) ou le good to great de Jim Collins (great)
Nous allons fêter le 02 Décembre le bicentenaire de la bataille d’Austerlitz (cocorico)
Mais n’oublions pas cette riche période historique qui va de la chute de Robespierre (quel grand Homme aussi !!!) au 18 Brumaire An 8 grâce au livre de Jean Tulard
« (…) Ce sont pourtant les Thermidoriens qui ont enraciné le régime (républicain NDLR), et il n'est pas excessif d'affirmer qu'ils ont à peu près tout inventé de ce que pérenniseront le Consulat et l'Empire l'Institut, l'Ecole polytechnique, la conscription, le franc, le système métrique, le style Directoire, et même Napoléon, sans oublier d'audacieuses anticipations comme la séparation de l'Eglise et de l'Etat ou... la fête des mères. De la mort de Louis XVII à l'affaire du courrier de Lyon, les énigmes jalonnent une période où Sade écrit en toute liberté, tandis que se multiplient coups d'Etat et fêtes somptueuses. Jamais les femmes n'ont été aussi belles, la mode ayant libéré leur corps, et jamais l'argent n'a joué un tel rôle dans la vie publique comme dans la vie privée. Le livre de Jean Tulard répare une forme de négligence historique en nous présentant l'une des périodes les plus intenses de notre histoire, ainsi que des hommes aux dimensions vraiment peu communes. »
Vous savez que la révolution a commencé à la suite d’une banqueroute financière mais bon on dit que l’Histoire ne se répète pas…
Pour les amateurs de vieux livres, allez chez Clavreuil : LA référence à Paris

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home