jeudi, septembre 22, 2005

SKYPE sur Ebay:qui a compris?(2)

Thierry Breton alors PDG de FT avait compris que le plus grand concurrent de son groupe pourrait être…Microsoft
Skype ne menacerait pas les opérateurs télécoms fixes et mobiles, il les obligerait à réagir, à infléchir voire changer de modèle ce qui est d’ailleurs en cours

Pour l’instant il est vrai que beaucoup de leaders de la téléphonie mobile ne s’inquiètent pas, restent sereins sur l’opération mais alertent sur le montant de la transaction(ne nous trompons de bataille tout de même !); Selon eux, il s’agira d’être encore plus réactif avec une qualité de réseau (cryptée ?) impeccable et une offre commerciale adaptée

Une menace peut en cacher une bien plus grande pour les opérateurs traditionnels : Google peut très bien s’offrir un acteur de la VoIP en tapant très fort, très vite et en complétant son offre Google talk
D’ailleurs Google teste le wifi à Mountain view… http://wifi.google.com/faq.html

Quant à Microsoft le positionnement est en cours avec le rachat de Teleo le 30 Août dernier : Imaginez vous pourrez appeler un poste fixe grâce à Messenger .La facilité d’utilisation et la valeur d’usage pour les clients décideront qui seront les poids lourds de la VoIP. Rien qu’avec Windows mobile et MSN, il ne sera plus nécessaire de porter un casque micro mais bien d’avoir un Téléphone de dernière génération ; c’est vrai on peut utiliser Messenger avec un abonnement i-mode mais Microsoft profite exclusivement des réseaux des opérateurs traditionnels. Jusqu’à quand ? Microsoft ou google pourrait faire du business IP même sur les communications locales…

On attend la réaction (spectaculaire ?) de Google…

lundi, septembre 19, 2005

SAP répond à Oracle

Tiens, quand Oracle achète une part de marché ,SAP répond par un achat de technologie d'un segment de marché(triversity).La verticalisation des offres progicielles qui s'accompagne d'une plus grande intégration a t elle du bon?oui selon SAP.Il ne faudrait pas oublier la condition d'intéropérabilité...
SAP découvre(Oracle a découvert cela avec Retek) que"les distributeurs sont en train d'abandonner le développement de logiciels en interne au profit de logiciels standard"trés bien et c'est finalement un bon moyen d'écarter l'open source