samedi, janvier 07, 2006

Google mania au CES : ça devient n’importe quoi


Est-ce que le cours de bourse fait tourner les têtes ? ; Les jugements à l’emporte pièce de Pierre Chappaz sur le doublement du cours (à périmètre constant, cela ne me semble pas crédible) ou les folles et fausses rumeurs autour du lancement d’un PC low cost(Jacques,Alexis,LA times en parlent), alimentent un quasi aveuglement doublé d’un optimisme excessif.

L'express imagine TF1 racheté par Google!!!Où est la crédibilité des journalistes?

Le keynote de Larry Page (et Robin Williams) semble avoir hypnotisé les journalistes sauf peut être les Français qui soulignaient le caractère US-centric des démos. On peut néanmoins se poser 2 questions et faire quelques commentaires :

Gmail est en bêta depuis longtemps : le nombre d’inscriptions décolle t il ?
L’accord non exclusif Motorola- Google n’innove pas, il permettra uniquement d’augmenter la visibilité commerciale mutuelle des 2 marques.

L’accord avec la NBA et CBS ne sont pas si extraordinaires et encore vagues dans les modalités :Didier Durand en parle plus sérieusement, Google qui travaille pour une plus grande convergence numérique n’a rien inventé.


Enfin Google Pack manque cruellement d’ambition : Il n’y a pas Open Office !!!


Pour autant, je reste sensible à la capacité d’innovation de Google (cela m’amuse aussi souvent) ; Je pense aussi que Google établit son leadership dans sa capacité à augmenter « the good user experience » et à garantir un accès simplifié aux contenus. Mais gardons tous la tête froide, considérons qu’il y a de la place pour tous les leaders dès lors qu’une condition fondamentale est réalisée : la satisfaction du client en ne faisant pas de la technologie pour de la technologie.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home